L’histoire de Baloo, un grand ara vert, est un bon exemple illustrant la manière dont les organisations écologistes et les gouvernements sud-américains collaborent, afin de protéger les espèces en danger.

« The Ara project » est une organisation costaricienne offrant protection et soins aux aras menacés. En Avril 2014, un grand ara vert, Baloo, est alors relâché de la station de réintroduction de Manzanillo, afin de rejoindre plus de 30 de ses compagnons déjà remis en liberté au cours des derniers mois. Peu de temps après sa réintroduction, l’oiseau disparaît. Malgré des recherches intensives, Baloo reste introuvable. « The Ara project » sollicite alors de l’aide via les réseaux sociaux, en y postant une alerte.

testslider1

 

Kherson Ruiz, leader du « San San Project » de Chiquita et biologiste marin, retrouve l’oiseau après avoir vu le poste sur les réseaux sociaux. Baloo se trouvait sur une plage du Panama, affaibli et coincé dans des déchets. Après avoir contacté « The Ara Project » et décrit la mauvaise condition physique de l’oiseau, Kherson et l’organisation se mettent d’accord pour que l’ara soit ramené à la station du Costa Rica.

slider-opening

 

Transporter une espèce en danger aux travers de frontières internationales n’est pas tâche aisée et presque impossible dans des « circonstances normales ». Grâce à sa longue et bonne relation avec le gouvernement du Panama, Kherson appelle les autorités nationales environnementales (ANAM), pendant que des membres de « The Ara Project » prennent contact avec le Ministère de l’environnement du Costa Rica. Comme les deux organisations sont actives dans la conservation de la biodiversité, les agences des gouvernements acceptent de faciliter le retour de Baloo à la Station de Manzanillo.

slider-999

 

Après quelques jours de préparatifs, les deux délégations se rencontrent à mi-chemin pour effectuer le transfert. Baloo a dès lors retrouvé toutes ses forces et se prépare pour sa prochaine opportunité de voler librement.

La collaboration entre  « San San Project » et « The Ara Project »  prouve que les organisations aux buts similaires peuvent travailler ensemble avec succès.

 

L’Histoire complète fut publiée dans un article de PsittaScene, la publication trimestrielle de World Parrot Trust. Lisez l’histoire complète ici.

 

© images: The Ara Project